Canicule re-belote

Le Val de Loire était une région tempérée : le jardin de la France, disait ma grand-mère .

En ce moment , c’est la fournaise le jour et le sauna la nuit ! Le réchauffement climatique continue son travail de sape .Va falloir vraiment arrêter de polluer notre atmosphère .

Les plantes appellent à l’aide mais on doit économiser l’eau . On arrose avec parcimonie à la nuit tombée . Les oiseaux et les insectes font la queue dans les coupelles mises à leur disposition . On a chaud , on a soif et on cherche l’ombre , on rêve d’une bonne ondée rafraîchissante .Aujourd’hui je me sens bien française car râleuse à souhait . 😉

Et vous , avez- vous un petit coin ombragé pour vous abriter ?

courageuses gaillardes

Publicités

Maousse costaud !

J’ai observé l’autre jour un étonnant équipage qui se déplaçait dans ma cour . Intriguée, je me suis approchée au plus près et voilà ce que j’ai pu observer .

Fourmi tirant la dépouille d’une abeille

Madame la fourmi ne semblait si concentrée dans sa besogne qu’elle n’a pas cessé son transport pendant que je me dépêchais d’aller quérir mon appareil photo afin d’ immortaliser ce moment , elle continuait à avancer malgré tout . Alors la question est de savoir si elle faisait partie de la compagnie des pompes funèbres du jardin ou si elle faisait ses courses pour remplir le garde-manger . Avez-vous une idée ?

C’est l’été !

Le jour le plus long de l’année , autrefois on dansait et on sautait avec son amoureux ou celui qui allait le devenir au dessus d’un grand feu de joie . Les druides pratiquaient déjà ces coutumes- là et recueillaient les cendres réputées guérisseuses.Maintenant c’est surtout le jour de la fête de la Musique . J’en profite pour vous présenter ma nouvelle copine, celle que je vais tenter d’apprivoiser dans les mois qui viennent …

Devinez quel est le nom du premier morceau que je commence à grattouiller ? Ceux qui me connaissent bien n’auront aucun mal à trouver, c’est le même que le premier appris au violon . 😉

Bizzzz à tous mes Z’Amis et aux autres aussi .

Miguel ! ça suffit !

Miguel, tu soulèves les vagues de l’océan , tu arroses le pays , tu souffles sur nos arbres fruitiers , tu secoues les cadeaux du printemps , tu emportes ou disperses les pétales de mes roses . Non , mais ça suffit, une tempête au mois de juin ! Juste au moment où les tilleuls fleurissent , c’est vraiment du n’importe quoi !

Roses avant la tempête

Bonne fête Maman

En ce jour de la fête des mères je vous offre un bouquet d’iris. Les iris qui explosent ça et là , en ce moment, au jardin. J’en ai mis un peu partout . L’iris est symbole de bonnes nouvelles et de tendresse c’est le bon moment pour le partager. Cependant vous allez devoir imaginer son parfum subtil et délicat, car c’est vraiment dommage, je ne peux vous le transmettre sur ce billet .

Belle journée à tous mes Z’Amis et autres aussi .

Ô les vilaines !

Elles squattent mes fleurs et mangent les abeilles de mon jardin .

Je les ai déplacées sur un terrain sauvage où elles iront grignoter d’autres bestioles .

Je sais, tout le monde doit se nourrir, mais j’ai installé des hôtels à insectes pour créer une zone protégée, ce n’est pas pour servir de garde-manger aux coquines araignées .

Les enfants de feue ma voisine

Après les terribles coups de fusil entendus à deux heures dans une nuit de mi- juillet 2018 , personne n’a revu ma voisine la jolie rousse . Il a fallu attendre des mois et des mois pour revoir les petits qui ont échappés au massacre des braconniers . Ils ont bravé les rigueurs de l’hiver et les revoilà .Ils sont trois: un jeune mâle et deux femelles . Hier matin , ils n’ étaient que deux à brouter les herbes fraîches mais j’ai eu la chance de pouvoir les capturer dans mon objectif . Je leur souhaite une longue vie .